Tom York nous donne chaud dans le clip de Senses

Image

Ca commence a faire une belle collection de clip vidéos pour Tom York qui continue son ascension dans les charts et dans le coeur de son public.

Le clip qui habille son dernier titre « Senses » est juste bluffant de réussite,pendant prés de 5 minutes on embarque sur la planète York en compagnie de Manuel Fernandez et Cedric Portella.

Le deux jeunes comédiens forment un couple parfait a l’écran,jusqu’à la scène « so hot » du baiser qui risque de faire couler beaucoup d’encre.

Mais pas question pour autant de tomber dans le coté mièvre des choses, »Senses » est avant tout un thriller ou la tension va crescendo jusqu’a la scène finale que personne ne peut voir venir.

Jean Christophe Dieu le réalisateur réussit le pari de garder intacte l’univers de Tom York tout en ne refaisant pas le meme clip que celui qui habillait « Honor »,tout est encore une fois très soigné et l’on se dit que les deux artistes se sont bien trouvé dans leur collaboration.

A vous de juger de la qualité de ce nouveau court métrage,je vais pour ma part regarder de nouveau la scène du baiser entre Manuel et Cedric:

Publicités
Par défaut

Senses,le clip horrifique de Tom York

Image

Il est le nouveau prince de l’electro a la française et le digne héritier des grandes icônes du clip des années 80/90,avec seulement trois clips il a su imposer son univers et sa marque de fabrique et ce n’est pas ce cliché,apparu hier soir et annonçant sa nouvelle video,qui dira le contraire.

De Resident Evil en passant par Silent Hill dans le clip de Honor,de la seconde guerre mondiale a Un Chien Andalou  de Luis Bunuel et Salvadore Dali,de Tim Burton au film Misery,Tom York nous entraine et tisse sa toile noire tout autour de nous.

Nous embarquerons de nouveau avec plaisir dans le clip qui habillera « Senses » son hit actuel dans lequel nous retrouveront l’acteur Manuel Fernandez (en photo ci dessus) et Cedric Portella.

La barre est placée très haute mais nuls doutes que Tom saura passer au dessus..

Par défaut

Tom York Sans Langue De Bois

Image

Certains artistes s’avèrent si fascinants que l’on se demande comment l’ont a pu vivre sans eux toutes ces années,Tom York fait partie de ceux la et se livre sans concession sur son metier a l’heure ou l’industrie du disque s’effondre de plus en plus.

-Bonjour Tom,merci de ce moment avec vous malgrés votre emploi du temps que j’imagine démentiel en ce moment,vous etes auteur,compositeur,producteur et remixeur,ce n’est pas difficile a gérer toutes ces casquettes?

Tom: Bonjour,merci a vous! Je vais vous répondre non,dans la mesure ou ce sont des choses que je sais faire autant les mettre en pratique.Trop de gens pensent avoir tous les talents et croient pouvoir tout faire,grosse erreur!Moi je connais mes competences et laisse aux autres le soin de faire ce que je ne connais pas..

-Quel regard portez vous sur le paysage musical français?

Tom: Je le trouve d’une pauvreté sans nom,rien ne se détache réellement,rien ne me fait tilt aux oreilles depuis longtemps,les maisons de disques ont oubliées qu’elles pouvaient être découvreuses de talents et ne prennent plus aucuns risques malgrés les profits qu’elles font,on prefere nous resservir la meme soupe indigeste…De temps en temps une belle surprise comme Indila arrive mais cela devient rare et nos dernières grandes stars ne sont pas éternelles..

-Vous etes assez dur vis a vis des maisons de disques,vous venez pourtant de signer chez Blitz Records

Tom: Mon album a paraitre est signé chez eux pas moi en tant qu’artiste,ma liberté je la garde,c’est mon seul luxe.

-Vous évoquiez nos grandes stars,personne n’est digne a vos yeux de leur succéder?

Tom: Non,aujourd’hui les artistes préfèrent étaler leur vie privée en une des magazines people,a quoi cela rime t’il?ce n’est pas ca être artiste,il n’y a aucune creation a divulguer ses histoires de fesses..Il y a trop de poudre au yeux et quand on gratte le vernis on s’aperçoit que derrière tout est creux,le public ne s’y trompe pas,ces memes artistes sont elevés au rang de stars et deux ans après on en entend plus parler!

-On pourrait penser a vous entendre que vous avez un ego énorme..

Tom: Les gens qui penseraient ca de moi se tromperaient lourdement,je n’ai pas peur de me remettre en question a chaque nouvelle chanson,je ne peux pas me contenter de faire de l’a peu près et le vendre ensuite derriere de faux artifices.Trop de gens pensent être des élus parce qu’ils font un succès,rien n’est plus fragile qu’une carrière,moi je l’envisage sur la durée et pas juste sur un titre,je prefere installer un univers et prendre des risque plutôt que vendre mon âme au diable..

-Vous collectionnez pourtant les succès?

Tom: Tout est relatif et tout peut s’arrêter demain aussi,ne jamais oublier que rien n’est acquis et que des milliers attendent le faux pas qui leur permettra de prendre votre place.

-L’argent dans ce metier c’est important?

Tom: C’est important dans la mesure ou cela donne une certaine liberté,celle de pouvoir dire non,l’argent n’est pas une fin en soi et ce que je gagne je le réinvesti dans les clips ou dans les projets a venir.

-Vous avez deja vécu des deceptions dans votre métier?

Tom: Oui,de nombreuses..de beaux projets qui n’ont pas aboutis parce que les autres parties ne faisaient pas le nécessaire…apres ce sont des choses que je garde pour moi

-La sortie de votre album approche,quel est votre état d’esprit?

Tom: L’impression que rien n’est prêt mais je sais que tout sera bouclé dans les temps,l’angoisse que cet album ne plaise pas.

-Votre dernier single « Senses » vient de paraitre et c’est deja un succès en a peine deux semaines,vous etes heureux de tout ca?

Tom: Je le suis oui,autant pour moi que pour ceux qui ont collaborés a ce titre,je pense aux Dj’s qui en ont fait un remix,a l’équipe du clip qui arrive,c’est une belle recompense pour le travail accompli.

-Le futur après votre album c’est quoi?

Tom: Certainement des lives,partir a la rencontre des gens qui me suivent depuis deux ans deja,aller dans les pays qui me diffuse,ne serait que pour les remercier de tout ca..

-Que vous manque t’il aujourd’hui?

Tom: Des vacances…(il eclate de rire)

-Merci Tom pour cet instant passé avec vous.

Tom: Merci a vous…

Credits photos:Bruno Autin

 

Par défaut